A+

A

A-
Acces Papyrus

Bienvenue sur le site officiel du SIEEEN

Le Syndicat Intercommunal d'Énergies d'Équipement et d'Environnement de la Nièvre intègre différentes compétences structurées en quatre pôles : les énergies, l'e-administration, l'équipement et l'environnement. Acteur majeur du développement durable de la Nièvre, le SIEEEN intervient pour améliorer le cadre de vie des Nivernais depuis 1946.

Acces Site Borne

Mai 2018

 

►… Émilie Mauroy, chargée de mission économie circulaire au SIEEEN

 

Quelle est la vocation d’une recyclerie/ressourcerie ?


Il me semble important de préciser, d’abord, la différence entre ressourcerie et recyclerie. La ressourcerie répond au cahier des charges précis du Réseau National de Ressourceries. C’est une structure qui collecte des objets, les revalorise, les redistribue et qui mène des actions de sensibilisation à l’environnement. La recyclerie s’axe sur une collecte spécialisée en poursuivant les mêmes objectifs de réemploi. La vocation des recycleries et ressourceries est multiple. Elles apportent un service à la population par la collecte à domicile ou le vide-maison dans certains cas. Elles permettent de détourner des déchets par le réemploi et la réutilisation. Il y a parfois un atelier de réparation ou customisation pour amplifier le détournement. Grâce à ces structures, la vente d’objets transformés crée de l'activité économique et la valeur ajoutée reste sur le territoire. Cela permet de créer des emplois soit pérennes soit en insertion. Les recycleries et ressourceries ont enfin un rôle de sensibilisation au cycle de vie des objets.

 

À quels enjeux répond le réemploi sur le département de la Nièvre ?


Le réemploi, la réparation et la réutilisation prolongent la durée de vie des objets, participent ainsi à la réduction de la production des déchets et à l’économie circulaire. En Nièvre, le réemploi nous permet de sensibiliser petits et grands sur nos modes de vie et de consommation. Pourquoi achetons-nous des produits ? Qu’achetons-nous ? D’où viennent-ils ? Quelle est leur durée de vie ? Que deviennent-ils lorsque nous nous en séparons ? En favorisant la prise de conscience sur le gaspillage notamment, ces questions fondamentales aident à modifier les comportements individuels. En Nièvre, le tout-venant en déchetterie représente des tonnages énormes et un coût très important pour les EPCI. Dans un département avec un taux élevé de population âgée comme le nôtre, lorsque les personnes décèdent ou partent en maison de retraite, leur maison est vidée. Souvent, l’œuvre d'une vie finit dans une benne qui sera soit incinérée soit enfouie. Or, de nombreux objets pourraient être réutilisés, notamment par des personnes ayant des petits budgets pour se meubler ou d’autres en quête d’accessoires divers.

 

Comment le SIEEEN agit-il pour permettre le développement d’un réseau de recycleries/ressourceries en Nièvre ?


Dans le cadre du programme Déchets et économie circulaire, le SIEEEN a souhaité partir de l’existant pour permettre aux porteurs de projets de se rencontrer et de monter en compétences afin de structurer un réseau d'acteurs à même de soutenir le développement des initiatives. Tous les deux mois, depuis un an et demi, une rencontre permet de découvrir des idées pouvant améliorer le fonctionnement (logiciel de gestion), amplifier les actions de valorisation – les livres, par exemple- ou encore visiter les différents sites existants pour enrichir les connaissances et l’expérience de chacun. Si les gens se connaissent, ont envie de se voir et apprennent des choses, ils pourront ensuite se contacter directement et accueillir de nouvelles initiatives en partageant leur expérience. Alors, ce sera gagné !